Visite du nouveau bâtiment des archives départementales, avant déménagement.

Notre bâtiment

Les locaux de la rue Fischart, occupés depuis 1896, ne permettaient plus de répondre correctement aux missions fondamentales des Archives départementales. Les élus du Conseil général ont donc souhaité construire un nouveau bâtiment qui permette aux Archives d’exercer pleinement leurs missions.

Il s'agit là du 4e déménagement des Archives départementales (les trois premiers ayant eu lieu au XIXe siècle), successivement conservées dans l’ancien hôtel de l’intendant de Strasbourg (actuel hôtel du Préfet), puis dans un grenier d’abondance et dans un ancien magasin de tabac. Le périple des Archives à travers la ville prend fin, pour un siècle, en 1896 avec l’installation rue Fischart, dans un bâtiment spécialement, et uniquement, dédié à la conservation des Archives.

Sis entre les quartiers de l’Esplanade et du Neudorf, le nouveau bâtiment des Archives départementales s’inscrit dans un vaste projet d’urbanisme : le Vaisseau, qui partage avec les Archives départementales le terrain où nous nous trouvons aujourd’hui, acquis par le Département auprès de Gaz de France, les Archives de la Ville et de la Communauté Urbaine de Strasbourg, la Grande Bibliothèque, la Cité de la musique.

Il est idéalement situé : proche des autoroutes et de la route nationale 4, à proximité immédiate du campus universitaire, des Archives municipales et communautaires et du centre-ville.

Œuvre de l’architecte Bernard Ropa et de TOA architectes, le bâtiment est long de 100 mètres et haut de six étages (rez-de-chaussée + 6 étages), sur la route du Rhin. La façade sud (côté route du Rhin), vitrée, est doublée de clins inox réfléchissants en arrière-plan, tandis que la façade nord est composée de plaques de verre sérigraphié, composées à partir d’illustrations tirée des fonds des Archives départementales.

Dans un bâtiment d’archives, trois circuits coexistent, qui ne doivent pas interférer :

  1. le circuit du public, qui comporte un hall d’accueil, une salle d’expositions (200 m2), une salle de conférences (90 places) et la salle de consultation (80 places) ;
  2. le circuit des archivistes : bureaux, salles de tris, ateliers de restauration et de reproduction.
  3. le circuit des documents comprenant notamment les « magasins de conservation » où sont conservés les documents dans une atmosphère contrôlée. Le bâtiment double la capacité de l'ancien dépôt de la rue Fischart, passant de 30 à 60 kilomètres linéaires, répartis dans 47 magasins de conservation identiques.

En bref

4280 m² au sol ; surface utile (avec les circulations) : 15 222 m².

Coût de l’opération complète (travaux correctifs et façade) : 36.5 M €

  • 1 salle d’expositions de 200 m²
  • 1 salle de conférences de 80 places
  • 1 salle de consultation de 80 places (doublement de la capacité antérieure)
  • 1 atelier de photographie
  • 1 atelier de restauration
  • 47 magasins de 200 m² (9000 m² au total), d'une capacité de 60 Kml (doublement de la capacité antérieure)